Archives du mot-clé : Travail

Août 30

Fralib : le chemin d’une alternative populaire

Ce qui se dessine autour du projet de reprise en scop par les travailleurs de Fralib, c’est une alliance populaire pour la relocalisation, une prise en main citoyenne de l’aménagement économique régional, et une production plus écologique. L’autogestion … mais pas que !

Joël Martine, Marseille Article d’information et d’analyse écrit pour l’Université d’Eté d’ATTAC-France (Nîmes, 26-29 juillet 2013)

Fralib, à Gémenos à côté de Marseille, c’est l’usine de fabrication des sachets de thé Lipton de la marque Eléphant pour le marché français, ainsi que de tisanes de la même marque. En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=3298

Mai 13

Loi d’amnistie : des enjeux qui dépassent les cas individuels

Des camarades regrettaient que dans le communiqué de la FASE sur l’amnistie sociale il manque les références historiques des grandes périodes où les violations de la légalité officielle ont produit les grandes avancées sociales.

Ils ont tort car le cadre d’un communiqué n’est pas suffisant pour les enjeux… mais ils ont raison parce que c’est un élément central du débat stratégique : on ne peut pas se contenter de déléguer aux élus le soin de faire à notre place le changement social. « L’histoire sociale enseigne qu’il n’y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l’imposer », écrivait Pierre Bourdieu en 1999.

Tout le pouvoir aux élus, à l’Etat ou au peuple ?

C’est probablement là ce qui nous distingue des organisations politiques classiques qui fonctionnent sur le système de l’exclusivité de la représentation comme acteur de la politique et sur la délégation complète aux gestionnaires politiques : « votez pour nous, taisez-vous pendant 5 ans et nous ferons le nécessaire »… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=2271

Mar 04

L’ANI veut du mal aux salariés, aux droits et à la démocratie (1)

L’ANI (accord national interprofessionnel) du 11 janvier, et la loi relative à la sécurisation de l’emploi, viennent enfin dans le débat public.

L’ANI, un débat de spécialistes

Pendant les 4 mois de négociation, il y eu bien peu d’informations, encore moins de discussions publiques sur des sujets qui intéressent pourtant des millions de personnes.

A la fin de janvier, nous avons seulement eu droit à un court feuilleton télévisé « signera, signera pas » .

Cette agitation servait à préparer l’annonce d’une signature, à accréditer l’idée qu’il y avait eu une réelle négociation : « la négociation a été terrible » déclare Laurent Berger de la CFDT dans une interview à La Marseillaise (18/02). Cette dramatisation finale crée le sentiment qu’il y a eu un vrai compromis avec des acquis de part et d’autres… En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=1851