Archives du mot-clé : SNCF

Mar 16

En route vers le démantèlement de la SNCF

Face à la réforme de la SNCF, le syndicaliste Thomas Portes appelle les agents à une mobilisation d’ampleur : Lettre ouverte à mes collègues cheminotes et cheminots (Politis, 02/03/2018).

Le gouvernement envisage d’accélérer la libéralisation du rail et la transformation, sinon le démantèlement, de la SNCF. Les recettes proposées sont les mêmes que celles qui ont été appliquées aux autres entreprises publiques, de France Télécom à EDF, et qui n’ont bénéficié ni aux salariés ni aux usagers. L’exemple de la libéralisation des chemins de fer britanniques, initiée dans les années 1990 et marquée par une succession de faillites et de scandales, devrait pourtant inciter à la prudence. Au Royaume-Uni, un mouvement pour la ré-appropriation de ce service public par les usagers et les salariés prend de l’ampleur. Lire Démantèlement de la SNCF : avec 30 ans de retard, Macron va-t-il répéter les mêmes erreurs que les Britanniques ? (Bastamag, 20/02/2018).

Ecoutez Les Britanniques nous alertent sur la libéralisation du train (France Inter, 03/03/2018).

Lire Contribution à l’étude du surcoût des Partenariats-Publics-Privés (PPP) dans le ferroviaire par le groupe PPP d’Attac-France (02/03/2018).

Lire De la dynamite sur le rail (Politis, 20/02/2018). Voir l’interview de Didier Le Reste : « Le rapport Spinetta, c’est la fin de la SNCF et du service public. » (Regards, 20/02/2018).

Bien entendu, quand il s’agit de casser du fonctionnaire, les éditocrates répondent présent : Lire Réforme de la SNCF (1) : premiers tirs de barrage médiatiques (Acrimed, 23/02/2018) puis Réforme de la SNCF (2) : débats télévisés ou guets-apens pour syndicalistes ? (28/02/2018). Lire La réforme de la SNCF jugée salutaire à l’unanimité des éditorialistes (Télérama, 28/02/2018). …

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=10605

Juin 23

Communiqué de Ensemble. La loi sur la réforme ferroviaire : voter contre !

source : Ensemble !, 23 juin 2014

VOIR les résultats du vote à l’Assemblée nationale du 24 juin 2014.

Lire Le Parlement valide l’éclatement de la SNCF (L’Humanité, 25/06/2014).

Lire aussi À l’Assemblée, la réforme ferroviaire passe au travers de la gauche et de la droite (Regards, 25/06/2014).

Pendant 10 jours, les cheminots en grève reconductible ont clairement affirmé leur opposition à la loi de réforme ferroviaire.

Ils ont tenu bon malgré le dénigrement et le mensonge médiatiques systématiques dont leurs revendications ont fait l’objet. Tout débat public et citoyen a été volontairement occulté par le gouvernement de F. Hollande, signifiant ainsi que les grands choix de société se règlent entre dirigeants politiques sans consultation de la population.

Leur combat pour le service public, la réunification de la SNCF, la défense de leur statut, de leurs conditions de travail est essentiel pour le construction d’une alternative sociale, écologique à la politique d’austérité, au dogme productiviste en France et dans l’Union européenne.

Le débat parlementaire n’a pas changé l’orientation du projet de loi. Les amendements votés, à l’initiative de députés écologistes ou malheureusement du Front de gauche, ne modifient pas le sens d’une loi faite pour ouvrir, à terme, le rail à la concurrence et à la privatisation…. En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=5377

Juin 17

Grève à la SNCF : les usagers des médias pris en otage par les éditocrates

source : ACRIMED, 17 juin 2014

Lire Prime charbon, prime pour absence de prime…. les légendes urbaines de la SNCF (Le Monde, 18/06/2014).

Lire aussi SNCF : les clichés sur les cheminots ont la vie dure (Le Figaro, 19/06/2014).

Plus de 10 ans après sa première publication, notre « lexique pour temps de grèves et de manifestations » est plus que jamais d’actualité. « Prises d’otage », « galère des usagers », « grogne syndicale », etc. La grève des cheminots, entamée mardi soir, signe le grand retour de la langue automatique d’un journalisme officiel plus ou moins ouvertement hostile aux mouvements sociaux. Lire l’article.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=5329

Juin 16

Mais au fait, pourquoi ils font grève les cheminots de la SNCF ?

source : Racailles, 14 juin 2014

Voir aussi le blog Pourquoi je suis en grève…

Lire aussi Réforme ferroviaire : 5 minutes d’arrêt (pour la comprendre) (Regards, 18/06/2014).

Et aussi Prime charbon, prime pour absence de prime…. les légendes urbaines de la SNCF (Le Monde, 18/06/2014).

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=5301

Juin 14

Conflit à la SNCF : « Hollande est plus ferme à l’égard des cheminots que de la finance »

source : Mediapart, 13 juin 2014

L’exécutif – François Hollande en tête – a appelé vendredi les cheminots à cesser la grève. Mais ces derniers durcissent le ton et reconduisent la grève samedi. Entretien avec le sociologue Marnix Dressen, spécialiste des conditions de travail des agents du rail, sur les raisons de la colère qui dépasse, selon lui, le simple cadre de la réforme ferroviaire. Lire l’article.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=5297

Juin 14

Avec les cheminots, pour un véritable service public du rail !

Communiqué d’ATTAC-France, 13 juin 2014

Le projet de réforme ferroviaire du gouvernement a pour objectif de préparer à l’ouverture totale à la concurrence d’ici à l’horizon 2020. Il s’agit de réaliser de nouvelles économies en opérant le rapprochement Réseau Ferré de France et la SNCF. On se rappelle que les deux entreprises avaient été séparées en 1997… au nom de la future mise en concurrence du secteur. Lire le communiqué.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=5294