«

»

Juil 31

Print this Article

2 août : le 115 débraye

Voir le compte-rendu de la manif par Résistances-Caen (02/08/2018).

Lire Près de 120 sans-abri privés d’hôtel à partir de vendredi (OF, 01/08/2018).

Sur décision du Préfet du Calvados, les critères d’accès aux nuitées d’hôtel pour les personnes en situation d’urgence sociale sont dorénavant les suivants :
– les familles avec enfant(s) mineur(s) avec priorité haute pour celles ayant un enfant âgé de moins de trois ans, à l’exception des ressortissants étrangers qui n’ont pas vocation à demeurer sur le territoire (déboutés du droit d’asile et/ou sous OQTF), hors critère de vulnérabilité (décision du Conseil d’État – 13 juillet 2016) ,
– les personnes dont le défaut d’hébergement engagerait le pronostic vital (sous réserve de présentation d’un certificat médical circonstancié).


Seront donc exclus toutes les personnes isolées et couples sans enfants, touchant le RSA ou l’AAH, ou en attente d’ouverture de leurs droits, ou encore les personnes qui auraient besoin de cette stabilisation en hôtel pour s’inscrire dans les parcours de soin…
Dans les jours à venir, les personnes concernées seront sorties du dispositif et aucune première demande ne pourra être accordée.

Ce jeudi 2 août à 14h, l’équipe du 115 se tiendra devant le siège de la DDCS à Caen (Place Jean Nouzille) afin d’exprimer son indignation.

Article L345-2-2 alinéa 1er du code de l’action sociale et des familles :
Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11437

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>