«

»

Juil 10

Print this Article

La fraternité reconnue comme valeur constitutionnelle : qu’est-ce que ça change ?

source : La Cimade, 9 juillet 2018

Le 6 juillet 2018, le Conseil constitutionnel, saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité par plusieurs personnes poursuivies pour leurs actions de solidarité avec des personnes exilées, a donné, pour la première fois, la valeur de principe constitutionnel à la fraternité, qui figure dans la devise de la République française. Lire la suite.

Voir le communiqué de la LDH : La fraternité est un principe constitutionnel ! (06/07/2018).

Lire Aider un migrant, est-ce un crime ? (Alternatives économiques, 10/07/2018).  L’abrogation partielle du « délit de solidarité » par le Conseil Constitutionnel n’empêchera pas l’État d’entraver l’action des militants qui soutiennent les exilés.

Lire Malgré l’abrogation du délit de solidarité, la discrimination des solidaires ! (Délinquants solidaires, 13/07) : A Grande Synthe, aujourd’hui, il est impossible aux bénévoles non-français de venir en aide aux migrant.e.s.

Lire Ces simples citoyens qui sauvent l’honneur d’une République en faillite morale en ouvrant leurs portes aux exilés (Bastamag, 13/07/2018).

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11392

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>