Archives de la Catégorie : Services publics

Juil 12

Réduction des contrats aidés : un « séisme » social pour les quartiers populaires et le monde associatif

source : Bastamag, 19 juin 2018

La réduction drastique des contrats aidés – dont le nombre sera plus que divisé par deux d’ici fin 2018 – va priver le sport, la culture, l’accompagnement des personnes âgées ou le soutien scolaire, de plus d’un milliard d’euros de ressources. Une catastrophe selon de nombreux responsables associatifs, auxquels Bastamag a donné la parole. Rejoints par les constats de plusieurs parlementaires, ils s’inquiètent de l’effondrement prévisible de pans entiers du secteur. Partout, et d’abord sur les territoires et auprès des populations qui en ont le plus besoin, des activités vont être réduites, des services vont se dégrader. Enquête sur un gâchis à échelle industrielle.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11397

Juil 04

Modèle social. La Macronie veut supprimer la Sécu de la Constitution

Apparemment, LREM aurait renoncé : Sécurité Sociale. LREM renonce à supprimer la référence à la Sécu dans la Constitution (L’Humanité, 05/07/2018).

Voir le communiqué de Solidaires : Défendre la Sécu dans la Constitution et ailleurs (09/07/2018).

source : L’Humanité, 4 juillet 2018

Les députés LREM ont voté en commission des Lois la transformation de la « sécurité sociale » en « protection sociale ». L’objectif est de rompre avec la doctrine du « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins » et de brader la solidarité publique.

Un mot, dans une Constitution, ça compte énormément. Les fondamentaux d’un pays peuvent être balayés en s’attaquant à quelques lettres. La Macronie s’y emploie : elle a décidé de supprimer toute référence à la Sécurité sociale dans la Constitution. Comme si de rien n’était, la commission des Lois a profité du chantier de la réforme constitutionnelle pour faire disparaître l’un des piliers de notre République et de notre modèle social de la loi fondamentale. L’amendement 694 en question a été adopté en catimini, dans la nuit de jeudi à vendredi. Défendu par le député Olivier Véran (LREM), il s’attaque au moindre article, phrase et alinéa de la Constitution faisant référence à la Sécurité sociale, pour remplacer le mot « sécurité » par le mot « protection ». Lire la suite.

Lire Emmanuel Macron veut programmer la mort de la Sécurité sociale ! (L’Humanité, 21/11/2017).

Lire le communiqué de la CGT : Attaque frontale contre la Sécurité sociale : le gouvernement sort de l’ombre ! (05/07/2018).

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11361

Juin 18

18 juin au Havre : Manif pour la défense des petites lignes

Voir le reportage de France 3 Normandie : Le Havre : cheminots et soignants manifestent pendant une séance du Conseil régional de Normandie.

Voir le communiqué du 19 juin : Mr Morin, Président de la Région de Normandie, soutient la réforme du gouvernement et confirme ses choix pour l’ouverture à la concurrence.

“Pour la ligne Caen Tours, Mr Morin s’est refusé à écouter tous les arguments qui plaident pour le développement des relations sur cet axe, pourtant stratégique avec l’accès au TGV au Mans pour toute la France et à Tours, pour le sud-ouest. Il s’en tient aux statistiques de fréquentation qui ne pouvaient que baisser, en raison de la fin de 25 correspondances et les changements d’horaires de trains qui ne permettent plus d’avoir accès au TGV. Il a confirmé sa volonté de mettre des bus en remplacement.

Concernant les enjeux environnementaux et de santé avec la nécessité de développer le transport fret pour faire face aux milliers de camions qui traverse la France et notre Région, Mr Morin a édulcoré la question et clos le débat. Pour preuve qu’il n’a que faire du Grenelle de l’environnement, période où il était ministre.”

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11311

Juin 17

Rail à Défendre N°25 – Les perspectives de lutte après le vote de la loi !

source : SUD Rail, 15 juin 2018

Nous n’avons pas le droit de brader 2 mois et demi de grève !

En grève depuis 3 mois, les 75 % de cheminot-e-s qui se sont inscrits à un moment ou à un autre dans le mouvement luttent pour une autre réforme, pour garantir l’avenir d’un système ferroviaire public et celui des travailleurs du rail qui le font fonctionner. À quelques jours du vote de la loi, gouvernement et direction mettent le paquet pour faire croire que tout est bouclé et pour pousser les cheminot-e-s à reprendre le travail ! C’est FAUX ! « Ils » disent que les pseudos amendements « sociaux » répondent aux revendications initiales, ils ont surtout permis aux politiques d’entériner leur mauvais texte… La SNCF et le gouvernement n’ont pas plié sur le fond de la réforme, mais rien n’est perdu tant que nous ne renoncerons pas à mener ce combat ! Lire la suite.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11315

Juin 10

12 juin : Action régionale des cheminots

Ce 12 juin, les cheminots se sont organisés à l’échelle régionale pour une action spectaculaire : l’occupation du Pont de Normandie !

Voir le récit et les photos de Résistances-Caen.

Voir A Rouen et au Havre, les cheminots manifestent leur colère (France 3 Normandie).

Lire Nouvelle journée de colère : les cheminots bloquent le pont de Normandie (Actu.fr).

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11285

Juin 09

9 juin à Argentan : la Fête du train

Le collectif citoyen de défense des lignes Paris-Granville, Caen-Tours et Caen-Rennes a organisé une fête du train, à Argentan, samedi 9 juin. Un rassemblement inédit. Quelque deux cents personnes se sont donné rendez-vous sur le terrain face à l’imprimerie Az Com’Impression, le point de ralliement. Voir Argentan. Usagers, cheminots et élus réunis à la fête du train (Ouest-France, 09/06/2018).

Ecoutez les explications de Philippe Denole, président du collectif de défense, particulièrement inquiet de la tournure que prend la fermeture des gares en Normandie, sur Inquiétude des usagers : la “Fête du train” à Argentan (Tendance Ouest, 08/06/2018).

Voir aussi Pour défendre ses petites lignes, Argentan fête le train (Ouest-France, 05/06/2018).

Voir le blog du Collectif de défense des axes ferroviaires Sud Normandie.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11245

Mai 22

26 mai : Marée populaire

à CAEN : rdv à 14H30 place St Pierre (tract PDF).

Un collectif constitué d’une cinquantaine d’associations, de syndicats et de partis politiques appelle le samedi 26 mai, partout en France, à une « marée populaire » pour une société plus juste, plus solidaire, plus démocratique, plus égalitaire avec un meilleur partage des richesses. Cette « marée populaire » qui se veut festive s’élancera un peu partout en France. Lire la suite sur Bastamag.

Voir les photos de la manif du 26 mai à Caen prises par l’UL CGT d’Hérouville et Résistances-Caen.

Lire Entre 2 et 3.000 personnes dans les rues de Caen, contre la politique d’Emmanuel Macron (Actu.fr).

Lire “Marée populaire” : la mobilisation en Normandie (France 3 Normandie).

Lire aussi la prise de parole unitaire d’Aurélie Trouvé (Attac-France), à Paris. Et aussi Aurélie Trouvé. Comment “la sauce a pris” (L’Humanité 25/05/2018).

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11188

Mai 22

22 mai : Grande manif pour les services publics

A Caen, environ 5000 personnes ont manifesté à l’appel de nombreuses organisations syndicales. Une manif bruyante et colorée. Rdv a été donné le 26 mai, pour la Marée populaire.

Voir France 3 Normandie, actu.fr. et la vidéo de Résistances-Caen.

Lien Permanent pour cet article : http://www.ensemble14-61.org/?p=11148

Articles plus anciens «